.................. LA NAISSANCE DE NOTRE ASSOCIATION

Dans le bulletin de décembre 1960, le Frère Dominique Campagna écrivait ceci:

“  Le but principal de notre association est d’atteindre chacune de nos familles à travers l’Amérique du Nord. C’est un travail de longue haleine, mais possible si chacun de nous fait sa part. C’est un projet que je caresse depuis 1945. J’aimerais faire ériger un monument en l’honneur de notre premier ancêtre, Mathias Campagna, arrivé au Canada en 1664. Nous pourrions le dévoiler lors du Tricentenaire de son arrivée en 1964. ”

Frère Dominique a réalisé chacun de ses objectifs puisqu’il a su réunir les familles Campagna et a érigé ce monument grandiose en hommage à Mathias Campagna.

Donc l’Association des Familles Campagna et Alliées a été fondée le 23 juillet 1961 par le Frère Dominique Campagna, à l’Académie du Sacré-Coeur du Cap-de-la-Madeleine. Quarante personnes y assistaient.

Mais notre association a été légalement constituée le 5 mars 1996, par lettres patentes, conformément à la troisième partie de la Loi sur les Compagnies du Québec (L.R.Q., chap.C-38, art. 218).

L’association est un organisme à but non lucratif et est affiliée à la Fédération des Familles-Souches du Québec Inc.
  

.......................LE RÔLE DE L’ASSOCIATION

Le principal rôle de l’Association des Familles Campagna est de regrouper toute personne membre ou alliée aux familles Campagna ou à toute personne qui s’intéresse à cette famille.

C’est aussi d’informer les membres sur leurs ancêtres et toute autre information relative à l’histoire des Familles Campagna.
 
  

...........................MEMBRES DE L’ASSOCIATION


Pour devenir membre de notre association, il suffit de communiquer avec un membre actuel qui communiquera avec le président de l’association ou de remplir le formulaire qui se trouve dans les dernières pages du présent volume et de le retourner à l’adresse indiquée.

Toute personne descendant des ancêtres Mathias ou Pierre Campagna, en ligne directe ou par alliance, peut devenir membre de notre association, ainsi que toute personne intéressée à notre famille.

Toute personne ayant le même patronyme que le nôtre ou un patronyme associé au nôtre peut devenir membre de notre association. Exemple: CAMPAGNA, COMPAGNA, COMPAGNION, COMPANION, CAMPANA, COMPAGNAR, COMPAGNON, CAMPANIA, CAMPAGNAT, CAMPAGNAS...

Tout membre:

- reçoit le bulletin “ Le Campagnard ”, publié quatre fois par année.

- est invité au rassemblement annuel, à la fin juin ou début juillet, dans une région du
  Québec, de l’Ontario ou des États-Unis (Nouvelle-Angleterre).

- peut participer à l’assemblée générale de l’association.

- a accès à un service de généalogie afin de retracer ses ancêtres.
 
  

.............................LES OBJECTIFS DE L’ASSOCIATION

Les principaux objectifs de notre association sont:

- Organiser un rassemblement annuel, pour permettre aux membres de fraterniser.

- Organiser des activités (conférences, réunions, assemblées, expositions) pour la
   promotion de l’histoire, de la recherche généalogique et de tout autre sujet touchant
   les Familles Campagna et alliées.

- Créer un fonds d’archives des Familles Campagna et alliées et encourager toute
   personne, membre ou autre, à y déposer tout document (photos, découpure de
   journaux, etc.) susceptibles d’ajouter à l’histoire de cette famille.

- Imprimer, éditer et distribuer toute publication relative à la famille et établir une
   bibliothèque se rapportant à l’histoire des Familles Campagna et alliées.

- Publier un bulletin trimestriel.

- Fournir aux membres des services en relation avec les objectifs de l’association.

- Acquérir, posséder et exploiter des biens meubles et immeubles nécessaires aux
   objectifs de l’association.

- À ces fins, solliciter et recevoir de tout gouvernement, institution,  personne physique
   ou morale, de l’aide financière privée ou publique.
 
   

................................LA STRUCTURE DE L’ASSOCIATION


L’association des Familles Campagna et alliées est dirigée par un Conseil Exécutif composé d’un président, assisté d’un vice-président, d’un secrétaire et d’un trésorier, tous quatre membres du Conseil d’administration de l’association.

En plus, ce conseil est composé de cinq autres directeurs qui ont des tâches précises: recrutement, recherches généalogiques, rassemblement annuel, projets spéciaux et articles promotionnels. Tous sont élus pour un mandat de 3 ans.

De plus l’organisateur du rassemblement annuel siège, durant un an, sur le Conseil d’administration dès sa nomination et laisse son poste à son successeur.

Le Conseil d’administration se réunit deux à trois fois par année et organise l’assemblée générale qui se déroule durant le week-end du rassemblement annuel.
 
   

...............BIOGRAPHIE DU FRÈRE DOMINIQUE CAMPAGNA


Cléophas Campagna (Frère Dominique Campagna) est né le 21 mai 1902 à St-Paul de Chester, du mariage de Trefflé Campagna et d'Eliza Dancause. Ses parents vivaient sur le 7e rang de St-Paul. Il était jumeau avec Dina. Il fut baptisé le lendemain.

A cinq ans, il est malade (pleurésie), mais s'est remis grâce au petit cheval de bois que son oncle Napoléon lui a confectionné, en récompense des médicaments qu’il doit prendre.

Il allait ramasser des fraises et s'il n'en avait pas assez, il mettait des feuilles d'érable dans le panier et quelques baies rouges dans le fond. Un jour, en allant cueillir des framboises, il a rencontré un ours et tous se souviennent de son sang-froid. Il mangeait les cerises avec les noyaux ce qui étonnait ses frères et soeurs.

Sa première institutrice fut Marie-Louise Paris. Il allait à l'école avec sa soeur jumelle qui lui aidait dans ses devoirs. Les jours de congé, il pêchait la truite dans les ruisseaux de la ferme et chassait le petit gibier. Il aidait son père aux travaux des champs. Il est enfant de choeur et servant de messe.

La ferme qui l'a vu naître a été citée à l'honneur à deux reprises. Son grand-père Jean et son père Trefflé ont été lauréats du Mérite Agricole en 1907 et 1927.

A la maison, Cléophas était l'ami de tous. Il était la joie de ses parents qui n'avaient jamais à le réprimander.

Le 15 août 1917 (15 ans), le Christ appelle le petit Cléophas à la vie religieuse. Il entre chez les Frères du Sacré-Coeur à Arthabaska. Il quitte sa famille et sa paroisse natale. Il entre au Juvénat puis en août 1918, au Noviciat, sous la direction du bon frère Désiré. Il prononce ses Premiers Voeux, le 15 août 1919. En 1925, il prononce ses Voeux Perpétuels.

De 1919 à 1968, on le voit se distinguer dans la carrière d'éducateur au Saguenay en 1919, Coaticook en 1920-21, Sherbrooke de 1921 à 1924, à Asbestos en 1924-25, retour à Sherbrooke en 1925-26, de 1927 à 1930 à l’Académie de Victoriaville, 1930-31 à Limoilou Québec, de 1931 à 1936 à Mont-Joli, de 1936 à 1944 à Stadacona Québec, de 1945 à 1946 à Jonquière, 1946 à 1951 retour à Limoilou, 1951-57 Jonquière, 1957-58 second noviciat à St-Anicet, 1958-62 Cap-de-la-Madeleine, 1962-67 Pierre Boucher, 1967-89 Commissaire à Cap-Rouge, puis le 4 février 89 retraité à la Maison Provinciale d’Ancienne-Lorette.

Il possède l'autorité, la maîtrise de soi, le calme et la pondération, en plus de son tact. Il est consciencieux. Son frère Elzéar disait de lui: "Il est un professeur averti, démonstratif et convaincant. Il a enseigné les sciences naturelles avec la même conviction et le même élan qu'il a enseigné l'Amour de Dieu sans oublier l'amour de la patrie."

Il adore la Botanique. En 1926, pendant ses vacances au Collège de Victoriaville, il accompagnait le frère Basilianus dans les champs et les bois. Puis avec Georges Maheu, il s’intéresse aux sciences naturelles. Dès 1965, il enseigne la botanique aux jeunes campeurs des Éboulements. Il fonde des Cercles de Jeunes Naturalistes.

Ses élèves l’aimaient car il était généreux et respectueux. Son dévouement sans limite lui attirait l’estime et la confiance. Il aimait organiser des excursions de pêche, de chasse ou encore des pique-nique. Il était bon et paternel. Il savait inculquer le souci du travail bien fait. Sa voix grave remplissait les corridors de l’école, faisait peur un peu, mais nous rappelait à l’ordre.

En 1947, il est directeur de l'Académie du Sacré-Coeur. Il était un homme profondément religieux. Il était le premier à la prière du matin.

Il affirmait ses convictions et les défendait énergiquement. Sa spiritualité semblait tenir sur des piliers fondamentaux.

Il était attaché à la ferme paternelle et à ceux qui l'avaient défrichée. A son insu, il devient généalogiste. Dès 1943, il se penche sur de vieux bouquins. Après ses recherches, il écrit la Généalogie des Campagna et des Dancause en 1947. Il fut secrétaire, vice-président et président des Sociétés Généalogiques de Québec, Chicoutimi et Mauricie. Il a aussi écrit les généalogies des Talbot, des Fortier, des Béland, des Boisjoli, etc. Il fait des voyages où il représente le Québec aux Etats-Unis et en Europe où il donne des conférences sur les familles québécoises, à Salt Lake City, Londres et Paris. Que de jours passés en compagnie des ancêtres.

En 1960, il fonde l'Association des Familles Campagna. Il commence à écrire le bulletin et plusieurs volumes sur les Campagna.

Le 24 novembre 1962, il reçoit la décoration du Mérite Scolaire de la province de Québec, 2e degré, par le représentant du Surintendant de l’Instruction Publique, M. Léo Turgeon, inspecteur d’écoles. Il reçoit aussi la médaille de Pie IX pour aide et secours aux zouaves pontificaux. Aussi la médaille du tricentenaire des Trois-Rivières, et en l967 la médaille du Centenaire de la Confédération pour services rendus à la Patrie.

En 1965, il enseigne la botanique au camp Le Manoir aux Eboulements et Ancienne-Lorette. Il le fera durant plus de 25 ans. Il organise des pageants à Jonquière, Arthabaska, Bersimis, St-Valère, Tingwick et aux Eboulements. Il fonde des cercles de Jeunes Naturalistes à Stadaconna et Mont-Joli.

Il a toujours aimé les jeunes. Il s’est donné à eux toute sa vie. Il aimait raconter les légendes du Québec.

En 1968, il revoit et corrige la Généalogie des Campagna. En 1969, il se rend à Rome avec son frère Joachim où il rencontre le Pape Paul VI et visite les lieux de pèlerinage. En septembre 1976, le Frère Dominique donne des conférences à Londres et à Paris au Congrès International des Associations des Familles et de Généalogie.

En juin 1979, à Victoriaville on fête le 60e anniversaire de vie religieuse du Frère Dominique. Il publie un livre sur ses souvenirs de jeunesse. Il déménage au Pavillon André-Coïndre à Cap-Rouge et y sera jusqu’en 1989.

Le Frère Dominique est un grand voyageur, un conteur, un bon chasseur, un généalogiste de grande classe, un ami de tous, historien, typographe, imprimeur, relieur, éditeur. Il a écrit des ouvrages sur les paroisses, des répertoires de mariages, des actes notariés... Il a été la bougie d'allumage de nos fêtes, de nos rassemblements de familles et d'amis.

La forte personnalité du Frère Dominique ne s'est jamais démentie. Il fut un professeur très estimé; sa piété fut toujours très grande, son patrimoine éclairé et sa bonté fut au diapason de son coeur généreux. "Soyons fiers du Frère Dominique qui a fait sortir du ressac de l'oubli, le souvenir de ces chers ancêtres" Frère Louis-Gérard Campagna, 1979.

Sa simplicité naturelle est à souligner, comme son sens de l'organisation qui est assez rare. Il a été tenace et persévérant dans toutes ses démarches. Il a su nous faire connaître nos ancêtres. Il nous laisse un bel héritage. Il est riche de talents et de qualités de toutes sortes. Ce qui frappe d'abord chez lui, c'est un immense esprit de famille. Il a rédigé notre bulletin durant 27 ans. Toute sa vie, il s'est donné aux jeunes, aux Frères, c'était Papa Dominique. Il aimait rendre service. Il était doux comme sa mère, dévoué et généreux. On reconnaît un grand homme à son oeuvre. C'est le cas de Dominique. Frère Dominique est un monument dans notre vie. Tous les Campagna le remercient chaleureusement pour l'héritage qu'il nous laisse.

Puis Frère Dominique nous quitte le 3 janvier 1994, à l’âge de 91 ans. Il était sur son lit à l’hôpital St-François-d’Assise de Québec. Il fut exposé et inhumé à la Maison Provinciale de Ste-Foy.

Il se souvient du moulin à bardeaux de son grand-père Jean.
Il se souvient du ruisseau où il taquinait la truite. Il se souvient de ses bons voisins.
Il se souvient de la laiterie où tante Albanie avait ses cachettes.
Il se souvient du temps des foins à la fin juin.
Il se souvient de la chasse aux renards roux qu’Albanie préparait en ragoûts.
Il se souvient de la cabane à sucre de son père et le dîner de Pâques.

LIGNEE DE FRÈRE DOMINIQUE

1- Mathias Campagna 1626-1714 marié à Suzanne Aubineau en 1667
2- Charles Campagna 1668-1737 marié à Madeleine Blouin en 1692
3- Jacques Campagna 1698-1760 marié à Eliza Morin en 1731
4- Jacques Campagna 1737-     marié à Marie Michon en 1754
5- Jean-Baptiste Campagna 1773-1848 marié à Rosalie Desrosiers
6- Etienne Campagna 1802-1880 marié à Marguerite Fournier en 1826
7- Jean Campagna 1832-1925 marié à Eléonore Boisjoli en 1853
8- Trefflé Campagna 1873-1943 marié à Eliza Dancause en 1897
9- Cléophas (Frère Dominique) 1902-1994
 

  

..........................LA MÉDAILLE FIDÉLITÉ-CAMPAGNA

À chacun des rassemblements annuels, le président de l’association remet la Médaille Fidélité-Campagna.

La médaille est frappée de nos armoiries et tout autour, est écrit Fidélité Campagna. Au verso, on y lit: 1664 Mathias et Pierre Campagna. Il y a une bande métallique où on peut faire graver le nom du médaillé. La médaille repose sur un ruban bleu, blanc et rouge, couleur du drapeau français. Le Frère Dominique a fait faire 100 médailles au coût de 10$ chacune, en 1974.

La médaille peut être remise à:

- À un Campagna ou allié qui à titre exceptionnel se serait signalé en organisant un
   rassemblement annuel de l’association dans sa région.

- À un Campagna ou allié qui se serait signalé d’une façon très spéciale au service de sa
   communauté dans un domaine en particulier.

- À un Campagna ou allié pour honorer son travail au sein de l’association.

- À un Campagna ou allié qui par sa fidélité à ses ancêtres, serait devenu un exemple
   remarquable de vertu, de travail et de foi.

- À un Campagna ou allié qui a aidé les jeunes à cheminer dans leur vie.

- À un Campagna ou allié pour souligner un événement important de sa vie ou un fait
   important que cette personne a réalisé.

C’est en 1974, lors du rassemblement des Familles Campagna à Manchester au New-Hampshire, que la décision de frapper une médaille a été prise.

Liste des membres de notre association qui ont reçu la Médaille Fidélité-Campagna.

  

..................................NOS RASSEMBLEMENTS ANNUELS

1961

Notre première rencontre: Le 23 juillet, au Cap-de-la-Madeleine, à l'Académie du Sacré-Coeur. Plus de 52 personnes portant le nom de Campagna, provenant de partout au Québec et même des États-Unis sont venus pour fonder l’Association des Familles Campagna.

Les Campagna étaient les invités du Frère Dominique Campagna, généalogiste et résident de l’Académie. Les Campagna ont visité le Sanctuaire de Notre-Dame du Cap. Puis à la salle, le Frère Dominique Campagna souhaite la bienvenue aux Campagna et Léon Campagna parle de l’arrivée de nos ancêtres et de leurs descendants. Elzéar Campagna parle du courage de nos ancêtres.

Une photo historique est prise du groupe présent. Frère Dominique présente un tableau généalogique de la lignée de notre ancêtre Mathias. On rend hommage à notre doyen, Jeffrey Campagna.

Chacun a signé le Livre d’or: Frère Louis-Gérard Campagna, Frère Dominique Campagna, Amédée Campagna de Drummondville, M.Mme Joseph Trefflé Campagna de Québec, M.Mme Arthur Campagna de Sillery, Frère Jean-Paul Campagna de Sherbrooke, M.Mme Alcide Campagna de Drummondville et leurs enfants Réal et Denis, M.Mme Léo-Paul Campagna de Drummondville, M.Mme Maurice Campagna d’Arthabaska, Lisette et Dorice Campagna d’Arthabaska, M.Mme Wellie Campagna de St-Félix de Kingsey, Jeffrey Campagna d’Arthabaska, M.Mme Onil Campagna d’Arthabaska, M.Mme Lucien Campagna de Burlington au Vermont, M.Mme André Campagna de Ste-Foy, Frère Émile Campagna de Lac Mégantic, Clément et Jules Campagna d’Asbestos, la famille de Roland Campagna de Longueuil, M.Mme Armand Boisvert de Danville, Frère Pierre Campagna de Buckingham, Mme Claude Campagna de Laval, Gary Campagna de Montréal, M.Mme Edgar Déry de Central Falls au Rhode Island, M.Mme Wellie Fortier d’Arthabaska, Elzéar Campagna de La Pocatière, M.Mme Léon Campagna de Sillery et le Père Oliva Campagna de Cali en Colombie.

1962

Le 7 octobre au Cap-de-la-Madeleine. On parle du Tricentenaire et de l’achat du terrain pour le monument de l'Ile d'Orléans. Deux présidents honoraires: Mgr Robert Campagna et Elzéar Campagna. Secrétaire: Louis-Gérard, Président actif: Léon, directeurs régionaux: Doris, Richard, Amédée, Raymond, J. Baptiste et Lucien. Photo de groupe.

1963

Le 30 juin à St-Laurent de l'Ile d’Orléans. Messe à St-François de l’Ile d’Orléans par le Père Gérard Campagna. Visite de la vieille maison ancestrale, puis tout le monde au chalet de Léon. Mathias et Suzanne Campagna de Magog représentent nos ancêtres. Souscriptions pour le monument.
 

1964

Les 4 et 5 juillet à St-François de l'Ile d’Orléans. Nous fêtons le Tricentenaire de l’arrivée de nos deux ancêtres, Mathias et Pierre Campagna.

Des centaines de Campagna et Alliés, ainsi que des personnalités politiques y assistent. Il y a d’abord la messe commémorative en l’église de St-François de l’Ile. Puis à 13h00, un banquet a lieu à l’école de la paroisse. Pour l’occasion, les gens avaient revêtu des costumes d’époque. Notre ancêtre, Mathias, était représenté par Mathias Campagna de Magog, puis Suzanne Aubineau, par Suzanne Campagna de Magog. On a entendu des discours d’Elzéar Campagna et du Frère Louis-Gérard Campagna.

Le Frère Dominique Campagna dévoile les nouvelles armoiries des Familles Campagna. Puis à 15h00, avait lieu le dévoilement du monument de Mathias Campagna par Léon Campagna. Son épouse a déposé une couronne de fleurs pour les familles alliées aux Campagna. Quatre prêtres ont béni le monument: Père Joachim Campagna, Mgr Robert Campagna, l’Abbé Joseph Campagna et le Père Albert Campagna. Le Frère Dominique Campagna y est allé d’un discours sur l’histoire des familles Campagna.

Plus de 500 Campagna et alliés ont assisté à la fête. Il faut noter la présence du Consul de France au Canada. Les Campagna présents en ont profité pour visiter les vestiges de la vieille maison bâtie par Charles Campagna et ses fils en 1731. À 17h00, les Campagna et alliés ont été invités au chalet de Léon Campagna à St-Laurent de l’Ile d’Orléans. Bref, une fête du Tricentenaire remplie de succès!

1965

Les 5 et 6 juin à Arthabaska, Victoriaville et St-Paul de Chester. Plus de 200 Campagna sont là en soirée. Soirée dansante avec l’orchestre de Jean Campagna. Le lendemain plus de 400 Campagna assistent à la messe. Célébrant: Abbé Joseph. Puis il y a pique-nique extérieur, dévoilement du drapeau des Campagna, visite au cimetière de St-Paul, éloge à Jean Campagna de la part de son petit-fils Elzéar Campagna.

1966

Les 11 et 12 juin à St-François de Montmagny. Plus de 250 Campagna à la veillée. Le lendemain la messe est dite par Mgr Robert Campagna, l’homélie par l’abbé Hubert Campagna. Puis après le dîner communautaire, il y a défilé vers la terre de Jacques Campagna.

1967

Les 1 et 2 juillet à East Angus. Nous fêtons le 300e anniversaire du mariage de Mathais et Suzanne Aubineau. Plus de 300 assistent à la soirée. Nelson et son épouse personnifient Mathias et Suzanne Aubineau. Ils organisent un programme amateur. Pour la messe, les célébrants sont: Les Père Gérard, Oliva et Joachim Campagna. Il y a visite au cimetière.
 

1968

Les 29 et 30 juin au Cap-de-la-Madeleine. Messe à la Basilique. Célébrant: Le Père Oliva Campagna. Homélie par le Frère Louis-Gérard. Dîner sur le bord du fleuve. Chapelet dans vieux Sanctuaire. Diapos et films des réunions précédentes. Soirée dansante avec orchestre. Le Frère Dominique est fier de présenter sa deuxième 2e version de la généalogie des Familles Campagna.

1969

Les 28 et 29 juin à Ancienne-Lorette. Plus de 200 personnes assistent à la soirée, à la Maison Provinciale des Frères du Sacré-Coeur. Banquet des Noces d'Or du Frère Dominique. Messe à la chapelle. Visite au monument de l'Ile.

1970

Les 27 et 28 juin à Burlington en la paroisse St-Antoine. Parade vers High Gate chez tante Jeanne. Présidents: Normand et Donald. Messe bilingue. Célébrant: le Père Oliva Campagna.

1971

Les 26 et 27 juin à Valleyfield en la paroisse St-Esprit. Présidente: Rose Campagna. Soirée dansante. Messe: célébrants: Abbé Joseph, Pères Oliva et Joachim Campagna. Homélie Frère Dominique.

1972

Les 1 et 2 juillet à Woburn. Président: Alfred Campagna. 250 personnes à la soirée. Dîner aux fèves au lard. Visite au cimetière, monument à Moïse Campagna dévoilé par Victor Campagna, discours d'Alfred. Messe: célébrant Père Oliva Campagna.

1973

Les 30 juin et 1er juillet à Donnacona. Président: Roger Campagna. Jean-Marc Campagna chante à la messe, célébrants: Abbé Joseph, Pères Gérard, Oliva et Joachim Campagna. Fèves au lard et pâtés à la viande.

1974

Les 29 et 30 juin à Manchester en la paroisse St-Jean-Baptiste. Président: Robert Campagna. Fèves au lard et jambon.

1975

Les 28 et 29 juin à St-Laurent de l'Ile d'Orléans. Andrée et Alfred personnifient Mathias et Suzanne Aubineau. Messe par Mgr Robert Campagna, assistants: Frère Hubert, Abbé Joseph et Père Joachim Campagna. Visite au monument. Les premiers récipiendaires de la Médaille Fidélité Campagna: Léon, Elzéar, Rose, Louis-Gérard, Roger, Robert, Alfred, Robert (Vancouver), Normand, Ernest, Donald, Armand, André et Frère Dominique Campagna.

1976

Les 26 et 27 juin à Asbestos en l’église St-Isaac Jacques. Président: Nelson Campagna. Hommage à Frère Dominique et bourse. Médaillés: Nelson, Abbé Joseph, Père Gérard, Jean Campagna.

1977

Les 2 et 3 juillet au Cap-de-la-Madeleine. Président: Frère Louis-Gérard Campagna. On fête trois jubilaires: Louis-Gérard, Oliva et Joseph Campagna. Médaillés: Onil, Maurice, Edgar Déry, Mme Wellie Fortier, Marie-Anna, Oliva Campagna.

1978

Les 1 et 2 juillet à Acton Vale. Président: Sylvani Campagna. Messe, homélie et chants: Etiennette Campagna-Fréchette, fanfare, médaillés: Sylvani et Etiennette Campagna.

1979

Les 30 juin et 1er juillet à Victoriaville et St-Paul de Chester. Nous fêtons les 60 ans de vie religieuse de Frère Dominique. On se souvient des galettes de Saint-Paul. Messe: abbé Joseph Campagna, homélie par Frère Louis-Gérard Campagna. Médaillés: Fernand, Albert, Wellie, Odilon et Mgr Robert Campagna.

1980

Les 28 et 29 juin à Ste-Anne de Beaupré. 300 personnes à la messe à la Basilique. Messe dans la Crypte. Médaillés: Cyrille, Maurice D., Joachim Campagna.

1981

Les 27 et 28 juin à St-Boniface de Sherbrooke. Organisateurs et médaillés: Frère Jean-Paul, Christiane et Guy Campagna. Plus de 300 personnes à la soirée, orchestre de Pierre Campagna.

1982

Les 26 et 27 juin à Drummondville au Camp des Loisirs. Président et médaillé: Hugh Campagna. Messe célébrée par les Pères Oliva, Joachim et Gérard Campagna.

1983

Les 25 et 26 juin à Rivière du Loup. Président et médaillé: Louis-Albert Campagna. Dévoilement d’une plaque hommage à Nazaire Campagna.

1984

Les 30 juin et 1er jullet à St-Patrice de Tingwick. Président et médaillé Abbé Rock Dancause. Présentation de 50 duchesses pour honorer les familles alliées aux Campagna. Messe célébrée par les Pères Oliva et Gérard Campagna et l’abbé Rock Dancause (homélie).

1985

Le 30 juin à St-François de l’Ile d’Orléans. Président: Léon Campagna. Messe devant la vieille maison ancestrale. Dîner à l’école de St-Laurent de l’Ile d’Orléans. Messe célébrée par les Pères Gérard et Joachim Campagna. Homélie par le Frère Dominique. Visite de la maison ancestrale. Médaillée: Mme Thérèse Dumas. On fête les 25 ans de l'Association.

1986

Les 28 et 29 juin au Paville André-Coïndre de Cap-Rouge. Messe à la chapelle et dévoilement d’une plaque en hommage à Pierre Campagna à l'Hôtel de Ville. Discours d'Alfred Campagna. Médaillé: Raynald Campagna.

1987

Les 27 et 28 juin à St-Paul de Chester. Messe célébrée par les Pères Oliva, Gérard et Joachim Campagna. Médaillée: Mme Thérèse Campagna-Fréchette. Le Frère Dominique annonce que Roger Cousineau prend la relève à titre de président de l'Association des Familles Campagna.

1988

Les 2 et 3 juillet à St-Eugène de Valleyfield. Présidente et homélie: Imelda Campagna. Messe célébrée par le Père Gérard Campagna. Médaillées: Imelda, Lucia et Simone Campagna.

1989

Les 1er et 2 juillet à St-Edouard de Laval. Président: Edouard Campagna. Messe célébrée par les Pères Gérard et Joachim  Campagna. Médaillés: Edouard et Germaine Campagna et Roger Cousineau.

1990

Les 30 juin et 1er juillet 1990 à Lanoraie et Berthierville. Présidents: Colette et Jean-Paul Campagna. 30e réunion des Familles Campagna. Médaillés: Colette et Jean-Paul Campagna et Soeur Béatrice Campagna. Jeux, concours, président d'honneur: Alain Campagna, Messe célébrée par le Père Gérard Campagna. Visite de la Pépinière de Berthierville.

1991

Les 29 et 30 juin à Sherbrooke. Président: Guy Campagna. Discours sur Aurèle et Alfred Campagna. Orchestre Beau Geste de Marc Campagna. Jacquelin parle de la migration des Campagna à travers le temps. Doyennes: Tante Jeanne et Marie-Rose Boisvert. Messe célébrée par les Pères Gérard et Joachim Campagna. Médaillées : Cécile Couture et Marie-Rose Boisvert.

1992

Les 27 et 28 juin sur l’Ile Notre-Dame de Montréal. Grand chapiteau tout près du casino de Montréal. Présidents et médaillés: Réal et Marc Campagna. Encan des Campagna, promenade en ballade  pour les feux d’artifices de l’Allemagne sur le pont de la Concorde. Messe célébrée par le Père Gérard Campagna sous le chapiteau. Brunch et activités extérieures.

1994

Les 2 et 3 juillet à Saint-Timothée. Président et médaillé: Louis-Charles Miron, 13 ans. Danse et jeux. Messe célébrée par les Pères Gérard et Joachim Campagna (qui célébrait ses 50 ans de vie religieuse). Brunch.

1995

1 et 2 juillet à Bishopton. Président et médaillé: Yves Campagna. Doyens: Tante Jeanne et Alfred Campagna. Jacquelin nous parle de l’histoire de nos ancêtres. Casino et encan. Messe célébrée par le Père Gérard Campagna. Photo de groupe, repas à la cabane à sucre. Présentation du Conseil d’administration provisoire.

1996

Les 29 et 30 juin à Chesterville. 35e rassemblement. Président: Fernand Campagna. Bingo et danse. Apparition de Pôpa et Môman de la P’tite Vie et Jacques Campagna, notre ancêtre. Messe célébrée par l’abbé Réjean Couture, curé d’Arthabaska et dont la grand-mère est Rébecca Campagna. Assistants: Pères Gérard et Joachim Campagna, abbé Roch Dancause dont la grand-mère est Octavie Campagna, l’abbé Lorian Picard dont la grand-mère est Rébecca Campagna. Médaillés: Léandre Campagna et Claire Campagna-Levasseur. Première assemblée générale, repas communautaire, visite du rang Campagna et de la maison à Jacques.

1998

Les 27 et 28 juin à Woburn. Présidente et médaillée: Jeanne Campagna-Allard. Rallye à pied dans le village. Visite de Pierre Campagna, notre ancêtre et de Moïse Campagna, fondateur du village de Woburn, il y a 100 ans. Casino et bingo et tirages. Messe célébrée par le curé du village, l’abbé Guy Boulanger, ses assistants: l’abbé Roch Dancause, les Pères Gérard et Joachim Campagna. Assemblée générale et dîner communautaire. Nos doyens: Alfred Campagna et sa belle Imelda. Visite au monument de Moïse Campagna sur le terre de Denis Campagna, fils de Victor Campagna. Vin Campagna.

1999

Les 19 et 20 juin à Highgate au Vermont. Présidentes et médaillées: Lyse Cyr et Lucille Gagné. Célébrants : Père Lucien Coutu. Célèbres courses de chevaux, présentation du voyage en France, visite de la maison d’Oscar Campagna, dévoilement d’un monument en son honneur, visite au cimetière.

2000

38e rassemblement. Les 1er et 2 juillet 2000, au Camp Beauséjour, à Saints-Martyrs-Canadiens. Site enchanteur. Les Campagna font des activités extérieures le samedi après-midi. Organisateurs: Frère Jean-Paul Campagna, Guy et Cécile et leurs enfants. Soirée casino, beignes, tirages. Dimanche: messe sous la tente, Médaille à Julie Campagna, Assemblée générale, photo de groupe, méchoui, anniversaire des jumeaux Jean-Paul et Jean-Guy.

2001

39e rassemblement. Les 16 et 17 juin 2001, au Camp Saint-François de L'Île d'Orléans. Samedi: Activités extérieures, souper hot-dog et hamburgers, jeux, chansonnier Jean-Noël Plante et sa mère Hélène nous font chanter, tirages, feu de camp. Dimanche: messe à l'église de St-François, célébrée par Hubert Campagna, animée par Margot et Jean-Paul Campagna, hommage à Léon Campagna, Assemblée générale, photo du groupe, dîner, visite du monument et maison ancestrale.

2002

40e rassemblement. Les 29 et 30 juin 2002, au Camp Beauséjour à Saints-Martyrs-Canadiens. Retour au Camp. Samedi: activités extérieures, tournoi de mississippi, pétanque… soirée casino, tirages, beignes. Dimanche: beau soleil, messe sous la tente avec Hubert Campagna, médaille à Jean-Paul Leduc, assemblée générale, photo du groupe, mécoui, présentation de cinq paires de jumeaux présents. Organisateurs: Frère Jean-Paul, Guy et Cécile et leurs enfants.

2003

 Le samedi 28 juin 2003, avait lieu le rassemblement des Familles Campagna dans le Vieux-Québec. Les Campagna se sont regroupés au restaurant les Voûtes du Cavour pour un dîner. Puis le président ouvre l'assemblée annuelle où Michel Campagna présente les nouveaux règlements de l'association. Puis le trésorier présente l'état des revenus et dépenses 2002-2003. Puis Raynald Campagna lance son livre sur Charles Campagna et le président donne une conférence sur les Filles du Roi. Vers 15h00, nous allons tous au dévoilement de la plaque commémorative sur la maison construite pour Charles Campagna en 1700, rue Sault-au-Matelot dans le Vieux-Québec. Nous remettons une édition spéciale du bulletin "Le Campagnard. Monsieur André Leclerc, ancien propriétaire de la maison raconte son histoire. Raynald Campagna parle du contexte du site de la maison. Messieurs André Leclerc et Jérôme Leclerc (son fils et actuel propriétaire de la maison) reçoivent la Médaille Fidélité-Campagna. La plaque est resplendissante sur la façade de la maison.

2004

 Les Campagna se donnent rendez-vous à Trois-Rivières, le samedi 26 juin 2004. Le matin, au club de golf Les Vieilles Forges, nous tenons notre assemblée annuelle. Puis après l'excellent dîner, nous avons visité le site des Forges du Saint-Maurice, ses vestiges et ses légendes. Puis nous nous sommes rassemblés au restaurant pour un souper de groupe. Merci à Mireille Campagna et Dominique pour avoir organisé cette journée.

2005

Camp Bel-Air: très beau site, 43e rassemblement, organisateurs Guy et Cécile Campagna. Samedi: jeu de fers, mississippi, souper, soirée casino, feux d'artifices sur le bord du lac. Dimanche: déjeuner, messe à Stratford, assemblée annuelle, mercis aux Frères du Sacré-Cœur qui nous ont accueillis. Lyse et ses jelly beans, Donald qui se retire du C.A., plusieurs jeunes présents, plusieurs américains, merci aux enfants de Guy et Cécile pour le casino. Livre sur Champlain remis à Raynald.


2006

 Nous nous sommes rencontrés à l'érablière Le Chemin du Roy de Saint-Augustin de Desmaure. Nous n'étions que 46 personnes. Visite des Biscuits Leclerc, visite au cimetière du Collège Champigny où est enterré le Frère Dominique Campagna. Nous avons déposé une gerbe de fleurs, photo, et nous avons rappelé quelques souvenirs du Frère Dominique. Souper de groupe, tirages de prix de présence, lancement du roman de notre président Au rythme du fleuve et petite conférence sur le sujet. Merci à Jimmy Campagna et sa conjointe Nathalie qui ont tout organisé.

2007

Rassemblement à Highgate au Vermont sur les terres de Donald, Lyse et Normand Campagna sur la Campagna Road. Tournoi de fers, visite d'une ferme laitière, souper en groupe, puis quelques parties de bongo en soirée et tirages de prix de présence. Le dimanche matin, messe à Highgate, visite au cimtière pour Oscar et tante Jeanne et Lucille. Photo du groupe devant le monument à Oscar et Jeanne. Assemblée annuelle, dîner dans le garage de Normand, 50 personnes. Anne-Marie et son fils Tom et sa famille sont venus de la Colombie-Britannique. Merci à Normand, Donald, Lyse et leurs enfants pour leur accueil. Plaque de reconnaissance à Donald et Lyse.


2008

 Rassemblement au Camp St-François de l'Île d'Orléans, les 23 et 24 août 2008. Le président et les Campagna américains couchent au Camp le vendredi. Le samedi: 36 Campagna au dîner, tournoi de poches organisé par Jean-Pierre Miron. Plusieurs ont marché le long de la grève, d'autres ont fait des jeux extérieurs. 53 Campagna au souper. Soirée de bingo, feux d'artifices, feu de camp et chansons. 40 Campagna ont couché sur le site. Dimanche: 42 déjeuners-brunch ont été servis. Assemblée annuelle, informations du président, cadeaux à Donald et Normand Campagna, médaille Fidélité-Campagna à Roland Campagna notre trésorier. États financiers, décès depuis un an, présentation des membres du Conseil d'Administration, élections: Guy et Mireille Campagna se retirent. Pierre Cousineau et Denis Martin les remplacent dans le C.A.


2009

 Le 47e rassemblement de notre Association se tenait les 22 et 23 août dernier à Salaberry-de-Valleyfield, secteur St-Timothée, sur la ferme de Denis et Gilles Martin. Nous étions 66 personnes à y assister. Ce fut un succès sur toute la ligne ! Les cousins arrivent pour aider à tout préparer. Le vendredi, les cousins américains arrivent : Donald, Normand et Daniel de la Californie. On joue au hockey dans la remise. Le samedi : Tout est prêt. Les Campagna arrivent. Dîner : Hot-dog, hamburger et salade. Les Campagna participent aux jeux. Souper: blé d'inde, grillades, salade et desserts. En soirée, le président Roger souhaite la bienvenue. Provenance des Campagna. Denis Martin nous présente un film sur les pratiques agricoles dans les années 40, Raynald nous fait chanter des chansons à répondre et Pierre nous parle du Curé Labelle dans la région de Valleyfield et finalement Raynald et Roger nous parlent de Georges Campagna et Aglaé Bergeron qui sont venus s'installer à Valleyfield en 1926. Puis les tirages. Le denier cadeau était la belle peinture de Jean-Pierre Miron que notre cousin Donald a gagné. Tout le monde la voulait. Puis, les Campagna ont fini la soirée devant un gros feu de camp. Ça chantait et ça jasait là. Le dimanche, quelques Campagna sont allés à la messe. Puis brunch complet avec desserts. Les Campagna à l'assemblée annuelle, décès, Puis Jacques Brodeur et Denis Martin ont été décorés de la MÉDAILLE FIDÉLITÉ -CAMPAGNA. Aussitôt l'assemblée terminée, Louis-Charles Miron y est allé de quelques chansons connues pour réveiller les gens. Le Conseil d'administration s'est réuni en fin d'après-midi. Et tranquillement les Campagna ont quitté le site pour retourner dans leur petite routine quotidienne.


2010

 Le 48e rassemblement de notre Association se tenait les 21 et 22 août dernier à Sherbrooke. En cette année 2010, l'Association des Familles Campagna fêtait ses 50 ans de fondation. Une idée de Monsieur Raymond L'Heureux fera en sorte que les Familles Campagna et les Familles Auclair (qui fêtent leur 15e anniversaire de fondation) seront regroupées dans un rassemblement commun. Ils étaient environ 40 Auclair à venir festoyer avec nous. Ils ont participé à nos activités. Le président des Familles Auclair a donc reçu des mains de notre président, la Médaille Fidélité-Campagna. Le samedi après-midi, nous avons mangé du blé d'inde sur le préau. Puis, les familles ont participé à des jeux extérieurs: badminton, fléchettes, anneaux, poches. Dès 18h00, les invités ont été invités au souper (boeuf aux légumes). Le président demande la provenance des gens. 120 soupers ont été servis. On a remis à tous, une tasse à café portant les armoiries des Campagna et la mention du 50e. Nous avons regardé un montage visuel de 90 photos résumant les 50 ans de notre Association. C'est Donald Campagna qui a gagné la peinture de Jean-Pierre. Enfin, les gens participent à une soirée casino bien animée. Le dimanche matin, chaque association tenait son assemblée annuelle séparément. Puis on a servi 110 repas (un méchoui) pour le dîner communautaire. Le clou de la journée a été la présentation des sketchs sur la vie de nos ancêtres. Douze comédiens Campagna et Auclair ont joué les rôles de nos ancêtres. Les gens ont écouté religieusement. Puis le président Roger a annoncé que le 49e rassemblement se tiendra à Victoriaville en 2011. Les deux présidents se sont échangés des cadeaux. Les deux familles ont remercié les gens d'être venus. Merci à Guy et Michel Campagna et Raymond L'Heureux et Louis Auclair pour l'organisation de ce rassemblement.


2011

 Le 49e rassemblement de notre Association se tenait les 20 et 21 août dernier à l'Érablière du Mont St-Michel à Victoriaville. Sous un soleil radieux, les Campagna ont participé à quatre jeux extérieurs. Ils se sont vraiment amusés. Jeu de golf, balles dans les trous, les anneaux et les washers. Puis le président Roger a souhaité la bienvenue à tous. Puis arrive le souper, un suprême de poulet avec riz et légumes. Le président a demandé la provenance des gens. Durant la soirée, un groupe de violonnistes ont joué de belles mélodies. Le groupe était mené par Renaud Couture dont la grand-mère était une Campagna. Raynald Campagna a fait un monologue sur Jacques Campagna et un autre sur ses souvenirs de jeunesse. Maryse Levasseur et Madeleine Campagna ont fait un monologue sur les femmes et les hommes en couple. Puis on a terminé la soirée avec les tirages de prix de présence dont la peinture à Jean-Pierre. Le dimanche matin à 10h, l'Abbé Réjean Couture (dont la grand-mère était une Campagna) a présidé la célébration eucharistique. Il nous a parlé de ses souvenirs d'enfance. À 11h00, le président a animé la 16e assemblée annuelle. Il a remis la Médaille Fidélité-Campagna à l'Abbé Couture et aussi à Claire Campagna. Puis on a eu droit à un vrai dîner cabane à sucre. Tout était trempé dans le bon sirop. Puis, des comédiens ont présenté les sketchs sur l'arrivée des Campagna dans les Bois-Francs. Puis une quarantaine de Campagna sont allés visiter le moulin La Pierre près de Norbertville. Merci à Roland Campagna, Claire et Raynald pour l'organisation de ce rassemblement.


2012

 Le 50e rassemblement s'est tenu les 25 et 26 août 2012 au Camp Beauséjour aux Saints-Martyrs-Canadiens. Les Campagna sont arrivés par petits groupes dès l'après-midi du samedi. Il y a eu épluchette de blé d'inde. Il était délicieux. Aussi jeu de Mississippi avec Denis et Pierre et jeu de cibles avec Yves et Hélène. Les jeunes sont allés sur le lac Sunday. Les Campagna se sont rassemblés pour le souper et la soirée animée. Le président a souhaité la bienvenue. Thérèse Martin parle du projet du voyage en France en septembre 2013. Pierre Cousineau parle du site My Heritage. Denis Martin fait participer les Campagna au jeu Ultimatum et Roger fait jouer 10 Campagna au Cercle. On vend des billets de tirage pour les 25 cadeaux et aussi pour la peinture de Jean-Pierre. C'est Pierre Cousineau qui gagne la peinture. Puis tous les Campagna sortent et vont sur la plage regarder les feux d'artifices organisés par Guy Campagna. Gros merci à Guy pour ce spectacle. Puis quelques Campagna viennent au feu de camp. Dimanche matin, les Campagna déjeunent. Puis Pierre explique My Heritage aux Campagna intéressés. À 10h, l'Abbé Réjean Couture vient célébrer la messe. Quel beau moment de recueillement ! Réjean nous parle de sa famille et de ses souvenirs. Tout de suite après, c'est l'Assemblée annuelle, menée par le président, le trésorier et noté par le secrétaire. Dîner: Bœuf avec légumes. Aussitôt le dîner terminé, Roger présente ses sketchs. Mathias, Suzanne, Charles, Marie-Madeleine, René, parlent de leur quotidien, selon les quatre saisons. Roger parle du projet de rassemblement de 2013. Tous les Campagna quittent, avec des bons moments du Camp Beauséjour dans la tête. Il a fait très beau. Les gens ont apprécié le contenu et le site magnifique. On se donne rendez-vous l'an prochain…


  

.....................................LA TOPONYMIE DES CAMPAGNA


Mais qu’est-ce que la toponymie? C’est le fait de nommer un lieu quelconque, comme une rue, un lac, une montagne, un ruisseau... Le nom utilisé peut avoir une signification bien particulière. C’est la Commission de Toponymie du Québec qui a remis une liste des noms de lieux portant le nom Campagna et reconnus officiellement.

Il y a le ruisseau Brault-Campagna à Piopolis dans le comté de Frontenac, près de Woburn, en l’honneur de Moïse Campagna. Nom donné depuis 17 août 1978.

À Chelsea , au nord de la ville de Hull, en Outaouais, sur les bords de la rivière Gatineau, il y a un chemin Campagna. Nom donné en 1985, officiel en 1997.

On compte quatre cours d’eau agricole portant le nom Campagna. Un dans le canton de Magog (nom officiel en 1984),  un autre qui traverse Neuville dans le comté de Porneuf (nom officiel en 1984), un troisième à St-François-de-la-Rivière-du-Sud, comté de Montmagny (nom officiel en 1984). Le dernier porte le nom de Campagna-Théberge et coule également à Montmagny (nom officiel en 1984).

Il ne faut pas oublier à St-Paul de Chester ou Chesterville, il y a le 7e Rang qui a pris le nom de rang Campagna en l’honneur des Campagna qui ont habité ce rang (1986).

Il existe aussi une route Campagna à St-Henri de Lévis, où ont vécu plusieurs familles Campagna (nom officiel en 1986).

Il y a aussi un rue Campagna à Ste-Catherine de Hatley. Il fait référence à une famille Campagna qui a habité cette municipalité (nom officiel en 1996).

À Victoriaville, il y a une rue Campagna, nommée en l’honneur de Napoléon Campagna. Une résolution municipale le confirme en 1990.

Ajoutons la rue Campagna au Cap-de-la-Madeleine (nom officiel en 1996).

La ville de Sainte-Foy a baptisé une de ses rues du nom “ rue Dominique-Campagna, en l’honneur du Frère Dominique Campagna, pour son œuvre dans le domaine de l’éducation, botanique et généalogie. Résolution municipale du 20 avril 1998.

La ville de Cap-Rouge a nommé une rue et un sentier piétonnier, du nom Pierre- Campagna, en l’honneur de notre ancêtre et propriétaire de terres seigneuriales à Cap-Rouge en 1723. Nom officiel en 1993.

C’est la liste officielle des noms de lieux portant notre patronyme.
Mais il faut y ajouter d’autres noms comme :

La rue Campagna à Acton Vale, en l’honneur de Sylvani Campagna.

Une rue Campagna à Disraéli.

Il faut enfin ajouter que la paroisse de St-François de l’Ile d’Orléans, vient de baptiser le chemin menant à la vieille maison des Campagna, le chemin Le Campagnard.

Il y aurait aussi une rue Campagna à Thetford Mines et à Baie Comeau.

N’oublions pas le chemin Campagna à Highgate au Vermont, en l’honneur de Oscar Campagna et de ses deux fils qui y habitent encore aujourd’hui.
 
En 2004 la ville de Donnacona a nommé une rue Campagna, en honneur des familles Campagna qui y ont habité et qui y habitent encore, Arthur Campagna, Roger Campagna et ses enfants.

La rue Hugh-Campagna à Drummondville, pour souligner le travail bénévole de Hugh dans plusieurs sports.

  

........................…...................L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Lors de notre rassemblement annuel, tous les membres présents de notre association peuvent assister et se doivent d’assister à l’assemblée annuelle de notre association.

- Durant cette assemblée générale, nous vérifions le quorum.
- Nous adoptons l’ordre du jour, distribué aux membres et publié dans le bulletin de
   juin.
- Nous faisons lecture du procès-verbal de la dernière assemblée générale, distribué aux
   membres et publié dans le bulletin de juin.
- Nous faisons un suivi à ce procès-verbal.
- Le trésorier de l’association présente les états financiers de la dernière année, distribué
   aux membres et publié dans le bulletin de juin.
- Le trésorier présente les prévisions budgétaires de la prochaine année.
- Le président fait un rapport des activités réalisées et à venir.
- Il y a élections de membres du C.A., si nécessaire.
- Puis il y a une période de questions pour les membres.

Il s’agit d’une assemblée informative pour nos membres.

Le tout est publié ensuite dans le bulletin de l’association, donc accessible à tous les membres de l’association.
 
 
  

.............................LE BULLETIN “ LE CAMPAGNARD ”

Le Frère Dominique Campagna a publié 261 bulletins de l’Association des Familles Campagna.

Le premier bulletin a été écrit en décembre 1960. Le Frère Dominique se présentait comme un cousin généalogiste qui voulait faire connaître le fruit de ses recherches sur son ancêtre Mathias Campagna. Il parle de deux projets qui lui tiennent à coeur: d’abord célébrer le tricentenaire de l’arrivée des ancêtres Campagna en Nouvelle-France et aussi élever un monument en hommage à son ancêtres Mathias Campagna à l’Ile d’Orléans.

Il envoie ce premier bulletin à 200 Campagna, la plupart des noms ont été pris dans des annuaires téléphoniques.

Il parle de l’arrivée des deux ancêtres, Mathias et Pierre Campagna à bord du bateau “ Le Noir de Hollande ” en 1664. Enfin, le Frère Dominique publie sa lignée généalogique.

Il n’aurait jamais cru publier 261 bulletins. Nous pouvions lire le fruit de ses recherches, des biographies, des nouvelles des membres dans la fameuse chronique des “ on dit... ” et bien d’autres sujets. Il écrivait toujours avec humour, un humour particulier à notre illustre fondateur.

Il commence à parler de relève et un petit cousin de Valleyfield se montre intéressé. C’est donc en septembre 1987 que le Frère Dominique laisse les guides de l’Association à ce jeune cousin, Roger Cousineau, fils d’Imelda Campagna. Roger commence à écrire le bulletin dès octobre 1987. La présentation est différente mais pas le contenu. Alors que le Frère Dominique publiait dix bulletins par année, cousin Roger en publie six et maintenant quatre par année, pour 100 pages de textes par année.

En début d’année 1998, Roger lance un concours auprès des membres de l’Association, afin de trouver un nom au petit bulletin. Ayant reçu plusieurs propositions, le Conseil d’Administration opte pour le nom “ Le Campagnard ”. D’abord c’est un nom qui ressemble à Campagna donc facilement identifiable pour les autres familles. Aussi parce que nos ancêtres étaient des cultivateurs et ont vécu d’abord en campagne. Mais aussi parce que lors du recensement de 1681, notre ancêtre Mathias se fait identifier comme Mathias Campagnard, erreur de la part du recenseur.
 
 

.............................LES BIBLIOTHÈQUES NATIONALES

Le bulletin “ Le Campagnard ” est envoyé en deux copies aux deux bibliothèques nationales, celle du Québec, à Montréal, et celle du Canada, à Ottawa, en dépôt légal.
  
 
  

..............LA FÉDÉRATION DES FAMILLES-SOUCHES DU QUÉBEC


Depuis le 27 octobre 1997, l’Association des Familles Campagna et Alliés Inc. a adhéré à la Fédération des Familles-Souches du Québec, comme une centaine d’autres associations de familles.

La Fédération publie régulièrement le bulletin “ La Souche ” dans lequel chaque association peut envoyer toute information qui intéresserait les autres associations de familles. Notre association se fait connaître à travers ce bulletin de liaison.

La Fédération a été fondée le 24 février 1983 à la demande de représentants des associations des familles Asselin, Cloutier, Dion, Langlois et Lemieux, et avec l’appui du Conservateur des Archives nationales du Québec et des représentants du ministère des Affaires Culturelles du Québec.

Ses objectifs: Organisme sans but lucratif qui cherche à regrouper les associations de familles pour leur permettre la poursuite de leurs activités. Elle représente les associations auprès du gouvernement et autres organismes.

Quel est le rôle de la Fédération? C’est un organisme de services auprès des associations. En ce sens, elle a créé un répertoire des fournisseurs de services utiles aux associations de familles. Elle possède une adresse postale permanente à Sillery, un secrétariat, un bureau à Montréal et à Québec, des locaux pour des réunions, des espaces de rangement pour les archives, un aide-conseil et informations pour l’obtention d’une charte, incorporation, règlements, organisation de rassemblements, de comités, de voyages, de rédaction de bulletins, de publicité, de listes de patronymes, de permis, de monuments ou plaques commémoratives, de traduction français-anglais ou l’inverse, de demande auprès de la Commission de toponymie, données informatiques, photos tramées, cartes géographiques, et bien d’autres services.

La Fédération organise un congrès annuel qui permet aux associations de familles de fraterniser entre elles et d’y trouver toutes les informations sur différents sujets connexes à la généalogie et à l’histoire. Plusieurs ateliers informent sur différents sujets touchant les associations de familles.

La Fédération s’implique dans des événements comme les Fêtes de la Nouvelle-France à Québec et Québec 2008, qui soulignera les 400 ans de fondation de la ville de Québec. Elle renseigne sur des assurances-responsabilité concernant les associations de familles. Elle propose des documents de travail pour les associations et est un soutien à la formation de nouvelles associations. Elle travaille aussi à la création de circuits touristiques patrimoniaux à travers le Québec. Elle propose aussi des adresses internet pour des recherches généalogiques.
 
 

....................L’AMERICAN FRENCH GENEALOGICAL SOCIETY


L’American French Genealogical Society a été fondé en 1978. Il s’agit d’une société de généalogie concernant les familles québécoises qui se sont établies aux États-Unis au cours des années.

Elle s’adresse aux associations de familles ainsi qu’aux amateurs de généalogie de partout aux Etats-Unis et principalement au Québec.

Son siège social se situe à Pawtucket, au Rhode Island. Elle publie, quatre fois par année, le bulletin “ Je Me Souviens ”, prouvant bien le lien entre le Québec et les descendants américains.

On y retrouve des textes sur les familles québécoises qui ont émigré aux États-Unis et dont on retrouve encore des descendants aujourd’hui.

Leur bibliothèque est située au sous-sol de la “ First Universalist Church ” au 78 Earl Street à Woonsocket au Rhode Island. Elle est remplie de milliers de documents généalogiques divers dont des relevés d’actes notariés américains.

L’Association des Familles Campagna est membre de cette société depuis octobre 1987. Un texte résumant l’histoire de notre famille a été publié dans la revue Je Me Souviens, ce qui constitue une excellente visibilité pour notre Association à travers l’Amérique du Nord.
 

  

.....................LES PUBLICATIONS DE L’ASSOCIATION

Le Frère Dominique Campagna a publié:

- La Généalogie des Familles Campagna et Dancause, 1947
- La Généalogie des Familles Campagna, 1968
- 100 actes notariés des Familles Campagna
- Histoire de ma famille
- Saint-Paul de Chester
- Sa biographie: Souvenirs du jeune âge 1902-1917
- Sa biographie: Frère Dominique 1917 à aujourd’hui
- Biographie de Jacques Campagna
- Biographie de Jean Campagna
- Biographie du Père Émile Campagna
- Biographie du Frère Louis-Gérard Campagna
- Biographie de l’abbé Joseph Campagna
- Biographie de Trefflé Campagna et Éliza Dancause
- Histoire de St-Hilarion, St-Irénée, Les Éboulements, Ile aux Coudres
- Programmes de nos rassemblements annuels
- Connaissez-vous nos deux ancêtres
- 261 bulletins de l’Association
- et de nombreux autres ouvrages sur les Campagna et autres familles
- des dizaines de répertoires de mariages, baptêmes, sépultures de paroisses
 

Roger Cousineau a publié:

- La Généalogie des Familles Campagna 1664-1990, 1992
- Mise à jour de la Généalogie des Familles Campagna, 1992
- Lignées généalogiques mises à jour, 1995
- Lignées généalogiques mises à jour, 2000
- Les descendants de Mathias et Pierre Campagna

- Lignées généalogiques mises à jour en 2005
- Roman historique: "Au rythme du fleuve. Il était une fois la Nouvelle-France" en juin 2006.
- Livre de recettes de l'Association des Familles Campagna, en janvier 2009.
 

..............DES PUBLICATIONS SUR NOTRE FAMILLE


Au cours des dernières années, plusieurs auteurs, généalogistes ou non, ont parlé de nos ancêtres. En voici quelques exemples:

- Dans son volume “ Nos Ancêtres ”, numéro 3, le Père Gérard Lebel, de la Basilique Ste-Anne de Beaupré, consacre un chapitre complet sur Mathias et Pierre Campagna. On y voit un dessin de notre monument à l’Ile d’Orléans.

- Dans la revue “ Terre et Foyer ”, le Père Julien Déziel, o.f.m. écrit un article sur la famille Campagna, dans une chronique “ Votre lignée familiale ”. Le Père Déziel était alors président de la Société de généalogie canadienne-française. Il parle de nos deux ancêtres, avec photos de l’Ile d’Orléans et de l’église de St-Jean de l’Ile d’Orléans. On peut lire aussi le poème “ Notre Oasis ” écrit par Alberte Langlais-Campagna, épouse du Docteur Rosaire Campagna.

- Dans son livre “ La maison Auclair-L’Heureux et ses occupants ”, Raymond L’Heureux consacre tout un chapitre à Suzanne Aubineau (ancêtre des Auclair, de par son mariage avec Pierre Auclair et de l’arrivée de ses fils Pierre et André Auclair) et à Mathias Campagna. Il y parle du mariage de Suzanne Aubineau avec Pierre Auclair, de l’arrivée de Suzanne Aubineau, veuve, en Nouvelle-France, comme Fille du Roi, avec ses deux fils, un contrat de mariage annulé, de son contrat de mariage avec Mathias Campagna, des invités présents, de leur mariage, de leur établissement et de leurs enfants, de leurs décès, du monument à leur mémoire. On y voit des cartes pour situer La Rochelle et Angoulins, des photos du monument de l’Ile d’Orléans et du monument en l’honneur de Pierre Campagna à Cap-Rouge, de nos armoiries et du Frères Dominique Campagna.

- La revue “ Nos Racines ” publie en 1981, dans son numéro 81, un article sur notre famille, intitulé “ Les Campagna et Compagna ”.Cette revue est une histoire de la Province de Québec, en 120 pamphlets qui forment 10 volumes sur les familles québécoises et ses héros. Dans cet article, on parle de l’arrivée de nos deux ancêtres et un résumé de leur vie respective avec leur famille.

- Le samedi 3 octobre 1992, Robert Prévost, chroniqueur-généalogiste à La Presse, écrit un article intéressant sur notre famille intitulé: “ Chez les Campagna: une dot annuelle de 300 anguilles fraîches ”. On y voit une photo de l’église de St-Christophe d’Angoulins en façade et une autre des vestiges d’une tour de garde du 16e siècle à Angoulins. Il y parle de l’arrivée de nos deux ancêtres et de leur établissement en Nouvelle-France.

- Dans le volume du 125e anniversaire de fondation du village de Chesterville, intitulé “ Chesterville vous raconte... ” on voit 15 pages consacrées aux Campagna qui ont vécu à St-Paul de Chester. On y retrouve nos armoiries, des biographies de Jean Campagna, de Trefflé Campagna, de Elzéar Campagna, de Cyrille Campagna, de Maurice D. Campagna, de Donat Campagna et un texte sur le rang Campagna.

- En 1985, Mme Jeannine Tremblay de Montréal, animait une émission de télévision, intitulée “ Histoire de Famille ” et présentée sur Cablevision-Vidéotron et produite par les Archives Nationales du Québec et le Ministère des Affaires Culturelles du Gouvernement du Québec. Dans une de ces émissions, Mme Jeannine Tremblay recevait le Frère Dominique Campagna. Nous avons en archives le vidéo de cette émission. Le Frère Dominique y parle de l’arrivée de nos ancêtres, de leur établissement, de notre association, nos armoiries et bien d’autres sujets.

- En 1998, Michel Langlois publie le premier tome d’une série de Dictionnaires Biographiques des Ancêtres Québécois. Le premier tome parlent des familles dont la première lettre est A-B-C. Donc il y a une page complète qui résume la vie de nos ancêtres Mathias et Pierre Campagna.
 

 
.........................LIVRES ÉCRITS PAR DES CAMPAGNA OU ALLIÉS


- Mme Murielle Lachance-Campagna a écrit sa biographie en 1995.

Elle y parle de son enfance, la petite école, son adolescence, Charlesbourg, du Pensionnat, de son travail d’enseignante, de Forestville, d’Asbestos, de son mariage avec Nelson Campagna, de ses enfants François, Hélaine, Benoit et Sylvain, de sa maison, et du temps présent.

- Le Père Gérard Campagna publie aussi sa biographie, intitulée “ Mes Camps de Concentration ”.

Il parle de son enfance, de ses études, de son entrée en religion.
Il nous fait vivre ses années de mission aux Philippines.
Il nous parle du Pacifique en guerre et de son internement par les soldats
japonais, de ces camps de concentration.
Puis il raconte son arrivée à Cuba et du système totalitaire du pays et des
relations entre l’église et l’état cubain.
 

- Le Père Adrien Fontaine publie aussi sa biographie, en 1994, intitulée “ Coup de Foudre pour le Christ, Coup de Foudre, pour l’Afrique... ”

Le Père Adrien Fontaine est le fils de Félixine Campagna. Ce livre souligne ses 50 ans de vie religieuse, le 19 juin 1993.
 Livre de 367 pages, publié par les Éditions Missions d’Afrique.

Il parle de son enfance, de ses études. 1916-1938
De son entrée en religion, de son ordination à la prêtrise. 1938-1943
De son travail de missionnaire au Ouganda. 1943-1954
De son retour au Canada, de son travail à la rédaction de revues
missionnaires.
De la mort de sa mère, la Procure des Pères Blancs, la Maison de
Lennoxville, le décès de son père, la Procure de Québec. 1973-1993
 

- Le Père Adrien Fontaine publie aussi, en 1992, un magnifique recueil de textes écrits par des jeunes. Quarante textes qui portent à réfléchir.

- "Charles Campagna, au rythme de Place-Royale", écrit par Raynald Campagna.
Le livre est disponible au coût de 15$. Raynald nous parle du peuplement amérindien, de Jacques Cartier et ses trois voyages, des rois et des compagnies, des établissements en Acadie et à Québec, des Anglais, du commerce, de la guerre iroquoise, de l'organisation religieuse, militaire, l'agriculture, les Filles du Roi, arrivée de Mathias et Pierre Campagna, Charles Campagna: son mariage, ses affaires, la maison rue Sault-au-Matelot, l'île aux Réaux, le bateau le Saint-François, la maison de l'île d'Orléans. Aussi de la subsistance: blé, pêche, des marchés, des frères Kirk, de Phips, de Wolfe, le l'invasion américaine, de la conquête.
C'est donc l'histoire de Charles Campagna à travers celle de la Place-Royale. Bravo Raynald !

- "Le Noir de Hollande", écrit par Donald-John Campagna.
Le livre est disponible au coût de 8$. Donald nous parle de LaRochelle, son port, ses tours, du Noir de Hollande, liste des passagers et équipage, documents d'archives originaux, cartes de la France. Le texte est écrit en français et en anglais. Il y a plusieurs photos et commentaires de l'auteur. Bravo Donald !

- "Charles Campagna " écrit par Donald Campagna, en 2004
C'est un livre en anglais sur notre ancêtre Charles Campagna. Livre de 210 pages. Coût 30$.
On y parle de la vie de Charles Campagna, de l'arrivée de Mathias en Nouvelle-France, de son mariage avec Suzanne Aubineau et de leurs enfants, mariage de Charles, ses bateaux, ses enfants, la maison de la rue Sault-au-Matelot, l'Île aux Rueaux, ses terres, le bateau Le Saint-François, sa maison de 1731 sur l'Ile d'Orléans, de son décès.
Il parle de l'histoire de la maison de Charles sur la rue Sault-au-Matelot à Québec, contrat notarié de 1697 pour l'achat du terrain, le contrat de mariage de Charles, la vente du terrain et maison en 1712.
Nous avons la liste des propriétaires du terrain et de la maison après Charles, carte situant la maison et des photos.
Plusieurs actes notariés impliquant Charles campagna.
Actes, photos, informations diverses sur Charles.
Dévoilement de la plaque commémorative en juin 2003, photos et discours.
Bravo à Donald pour ce magnifique livre.



 

- Colette Campagna, de Lanoraie, publie un document sur la famille d'Alfred Campagna et de Marie-Rose Boisvert. Elle écrit une biographie détaillée de chacun de ses parents et ajoute plusieurs photos d'époque. Elle parle aussi de leurs descendants et présente des arbres généalogiques des Campagna, Bezotte, Boisjoli, Boisvert, Champagne et Lepitre. Très intéressant et très détaillé.  

  

.......................LES FÊTES DE LA NOUVELLE-FRANCE  

Depuis 1997, la ville de Québec, en collaboration avec de nombreux commanditaires, présente les Fêtes de la Nouvelle-France. Quoi de mieux pour se retrouver dans les décors naturels de la Nouvelle-France. On fait tout pour recréer l'atmosphère de l'époque: personnages, repas, musique, danses, chants, costumes…

 1997: La première édition de ces Fêtes connaît un certain succès, prenant la relève des Médiévales. Cependant la participation n’est pas très importante.

1998: Les Fêtes connaissent un éclatant succès. Durant les cinq jours de festivités, tout le Vieux-Québec est transformé en village de la Nouvelle-France. Il faut voir se promener partout les 500 personnages connus et moins connus de la Nouvelle-France,  comme Champlain, Mgr de Laval, Jean Talon, Marguerite Bourgeoys, colons, Filles du Roi, coureurs des bois, notaires... La température est belle et tout le monde est à la fête. Le marché public attire les touristes, le village huron aussi. Des chorales, musiciens et danseurs nous rappellent la Nouvelle-France. Il faut voir les manœuvres militaires, fort, arrivée des explorateurs, bal de l’intendant, le tout se termine par un défilé dans le Vieux-Québec. Le Parc des Gouverneurs, près du Château Frontenac, est transformé en Village des Pionniers. On y voit des petites maisons dans lesquelles les associations de familles québécoises exposent leurs recherches. Les Campagna n’y sont pas mais explorent le terrain pour 1999.

 1999: Les organisateurs décident de concentrer toutes les activités des Fêtes dans la Basse-Ville de Québec, autour de la Place Royale. Plus de 750,000 personnes ont assisté aux Fêtes malgré la température par toujours appropriée. Notre association tient un kiosque d'information. Nous sommes au milieu de l'action, tout près du marché public. Des dizaines de Campagna ou alliés sont venus nous voir au kiosque. Merci à Donald, Raynald, Murielle, Isabelle, Nicole, Jocelyne, Claire, Louis, Jacquelin, Chantal, Léo et Gisèle qui se sont succédés pour aider au kiosque. Donald parle de l’Ile d’Orléans, Roger retracer les lignées dans la généalogie, Raynald parle d’histoire…31 associations de famille sont présentes. Bref… nous avons inscrit 13 nouveaux membres et fait connaître le beau nom des Campagna. Tout un succès pour nous! Croyez-moi! Puis lors du défilé de la Nouvelle-France dans le Vieux-Québec, Roger et Donald portaient fièrement la banderole des Campagna et Raynald,  Murielle et Claire saluaient les gens entassés sur les rues. Nous n'oublierons jamais la visite de Mathieu Campagna, âgé dans la vingtaine, qui s’arrête au kiosque et nous dit : “ Je suis un Campagna et je suis très fier de porter le nom Campagna ”. Ça c’est toute la motivation dont nous avons besoin.

 2000: Notre kiosque est encore au centre de l'action. Plusieurs dizaines de visiteurs. Il y a la jeune Mélissa Campagna qui nous rend visite et qui ne connaît rien de ses ancêtres. Il y avait de l'émotion dans l'air. Les Fâtes nous permettent de discuter avec d'autres associations de familles. Donald vend des cartes de l'Île d'Orléans. On parle de plus d'un million de visiteurs. Notre présence aux Fêtes répond à un besoin d'informer des gens sur leurs familles. Mission accomplie!

 2001: Succès éclatant. Merci aux Campagna qui viennent nous aider au kiosque. Visibilité incroyable pour nous. Plusieurs nouveaux membres inscrits. Visite appréciée de Louis H. Campagna. Belle visite de André Leclerc qui nous fait visiter la maison de Charles Campagna rue Sault-au-Matelot. Son fils Jérôme en est le propriétaire actuel.

Merci à Raynald et Murielle pour l'hébergement de Donald et Roger durant tout ce séjour.

 2002: Quelle belle température! Ce fut un très grand succès. Très nombreux visiteurs à chaque jour. Plusieurs nouveaux membres. La photo de Donald costumé est publiée dans le Journal de Québec, Roger joue le rôle d'un curé dans une petite pièce de théâtre dans la rue, Raynald chante "C'est le général de Flipe", puis un défilé animé…

2003: Thème: Justice en Nouvelle-France. C'était la 7e édition. Les Campagna avaient leur kiosque. Il a plu et venté très souvent. Malgré cela, plusieurs visiteurs à notre kiosque. Rencontre avec Jocelyne Campagna de l'école de voile du Vieux-Port de Québec

2004: Thème: "Le développe économique en Nouvelle-France, commerce et industrie". 8e édition. Les Campagna en était à leur 7e participation avec un kiosque. Belle température, grande visibilité pour nous, sketch avec Raynald Campagna qui a personnifié Charles Campagna et qui nous parlait de cabotage. Plusieurs visiteurs au kiosque.

2005: C'était notre 8e participation aux Fêtes de la Nouvelle-France. Température splendide. Nous étions à l'intérieur du Marché de l'UPA. Nous avons fait de l'animation: transformation du lin et pêcheur d'anguilles... Moins d'achalandage.

2007: 9e participation. Nous étions dans le Parc Montmorency, face au fleuve, vue panoramique et à l'ombre. Parade dans le Vieux-Québec. Plus de 193$ de vente de cartes, épinglettes et livres. Orage et grêle. Groupe de jeunes percusionnistes Kumpania trèes dynamique. Merci à Raynald, Murielle et Donald.

2008: 10e participation. On fête aussi les 400 ans de fondation de la Ville de Québec. Kiosque pendant 6 jours, mais trois jours de pluie forte. Le trio inséparable est là: Raynald, Donald et Roger. Dans le Parc Montmorency, face à la Côte de la Montagne. Plusieurs visiteurs et amis. Les Kumpania sont encore là.

  

...................UN VOYAGE DE RETOUR AUX SOURCES


L’Association des Familles Campagna, en collaboration avec une agence de voyage de Montréal, a organisé en mai 1992, un voyage de retour aux sources, dans le nord de la France.

Plus de 15 personnes ont fait le voyage d’une durée de deux semaines. Ils ont visité Paris, la capitale, Reims (cathédrale, vins Mumm), Lisieux (Basilique), Caen (Abbaye aux Femmes), Bernière (cimetière canadien), Arromanches (plages du débarquement et ses falaises), Bayeux, le Mont St-Michel et son abbaye, St-Malo et sa cité fortifiée, Rennes, Nantes (cathédrale), un souper-croisière sur l’erdre, l’Ile de Ré et son phare, Brouage (village natal de Samuel de Champlain), La Rochelle (église St-Sauveur, port, tours, ville où sont partis nos ancêtres en 1664), St-Christophe d’Angoulins (où sont nés nos ancêtres), Ile d’Oléron et son phare, Niort et son donjon, Thouars, le village troglodyte à Deneze-sous-doue, Tours, le Château de Chenonceau, le Cher, le Château de Blois, celui de Chambord, le Château de Versailles, le cimetière du Père Lachaise, retour sur Paris et au Québec.

Nous avons vu le Château d’Amboise, construit vers 1498, avec ses escaliers somptueux, la Tombe de Leonard de Vinci et ses jardins merveilleux.

Le plus beau des châteaux de la Loire, celui de Chenonceau : sur le Cher, très beaux jardins, construit sur un pont en 1513. On dirait qu’il flotte sur l’eau.

On a vu Paris et son Arc de Triomphe sur l’Avenue des Champs-Élysées, d’où rayonnent 12 avenues et la Tombe du Soldat Inconnu. Aussi Les Invalides, Place de la Concorde, le Sacré-Cœur, les Jardins du Luxembourg, le Bois-de-Boulogne, Notre-Dame de Paris, le Moulin Rouge, Louvre… Le Château de Versailles avec ses 12 millions de touristes par an, le plus grand château du monde, construit de 1631 à 1789, 2000 pièces, 352 cheminées, 67 escaliers, 2143 fenêtres, 60 variétés de marbre.

On a vu les plages du Débarquement à Arromanche, St-Malo (ville natale de Jacques Cartier), un village troglodytique (creusé dans le sol), Brouage (village natal de Champlain), Basilique de Ste-Thérèse-de-L’Enfant-Jésus à Lisieux, les champagnes Mumms à Reims… Le Mont St-Michel : sur le Mont du Jupiter, ancien volcan, son abbaye fortifié sur la cime construit en l’an 966, 120 moines bénédictins y habitent, renommé pour ses omelettes. La Tour Eiffel : construite par Gustave Eiffel en janvier 1887, pour l’exposition universelle de Paris en 1889. Elle mesure 333.51 mètres, pèse 7175 tonnes, déjà la plus haute structure du monde, devenue le symbole de Paris, la Dame de Fer avec ses 1792 marches.

Ce fut un voyage fort intéressant. Mais il a été impossible d’entrer en contact avec des cousins Campagna de France.